• Alixblicbloc

Roadtrip Eté 2020 – Faire le plein de copains et de famille avant le départ

English version


Bande-son conseillée : I'm Gonna Be (500 Miles) – The Proclaimers


Boulot terminé (un article spécifique viendra à ce sujet), appartement rendu, nous voilà sans domicile fixe sur la route avec notre petite voiture (405 000 kilomètres au compteur !), notre bébé dans le siège auto et nos indispensables (le coffre est blindé !) pour deux mois de voyage au travers de la France, de l’Allemagne, de l’Espagne et du Royaume-Uni !


Avant de m’envoler pour la Nouvelle-Zélande (si les autorités néo-zélandaises m’autorisent à entrer !), j’avais vraiment à cœur de me balader et de passer un maximum de temps avec mes amis et ma famille.


Depuis plusieurs mois, nous planifions de manière précise tous nos déplacements et séjours pour réussir à tout faire rentrer dans deux courts mois de voyage…Après de multiples échanges et adaptations de programme, voilà presque trois semaines que nous sommes partis !

L’ensemble de nos bagages se composent de douze éléments…on ne sait plus trop voyager léger entre le travail de Michael, mes papiers d’immigration à faire sur la route et…Bébé, dont les bagages représentent, en termes d’espace utilisé, plus de la moitié !


Récapitulatif des affaires pour un être d'environ 80 cm et 8 kgs :

  • un lit ;

  • une poussette ;

  • un porte-bébé ;

  • un sac de change ;

  • un sac de nourriture ;

  • un sac de vêtements ;

  • un sac de soins ;

  • un sac de jouets.

Si la voiture nous lâche avant la fin du voyage, je ne sais pas trop comment nous allons trimballer tout notre bardas ! Comme si je ne l’avais pas assez demandé pour mon visa, chers lecteurs, si vous pouviez croiser les doigts pour la survie de notre chère voiture cela serait parfait !


Petit défi supplémentaire, nous avons décidé de faire le voyage avec bébé en couches lavables ! On en utilise au quotidien, avec la machine à laver à disposition, facile, mais sur la route c’est déjà plus compliqué ! Pour le moment tout va bien, parce que nos proches nous laissent réquisitionner leurs propres machines, et aussi grâce à une création innovante, le fil à linge de voiture créé à partir d’un lacet de chaussure (TADAAAAAAAM) ! J’hésite à breveter… 😊


Nous sommes sur la route avec un bébé de 10 mois, dont nous ignorions quelle serait la réaction à de si longs trajets, de fréquents changements d’environnement et de nombreuses nouvelles rencontres. Eh bien, pour le moment tout va bien ! Bébé est souriant et très sociable !


Il faut dire que nous avons adapté notre rythme au sien afin d’alléger le poids du voyage. Typiquement, nos journées ne commencent pas avant midi afin que Bébé ait pu faire sa sieste matinale (généralement assez longue) et manger son déjeuner. Ensuite, Bébé supporte plutôt bien les balades.


En voiture, quand Bébé commence à nous signifier que c’est trop, nous nous arrêtons dès que possible pour prendre une vraie pause, faire un peu de quatre pattes et de câlins avant de repartir.


Au restaurant, astuce pour bébé jaloux de l’assiette des parents : le pain sous toutes ses formes ! Baguette, pain de mie, bretzel…le bonheur est dans la farine semble-t-il !

Nous arpentons ville et campagne avec bébé au dos, et je dois dire que cette longue pause qui s’amorce me ravie après des années à ne pouvoir prendre que quelques semaines de vacances d’affilée. Le rythme est plus lent, nous profitons d’une manière différente.


Je suis impatiente de continuer, d’autant plus que j’ai toujours beaucoup apprécié les road trips. Avaler les kilomètres à travers la campagne (nous prenons en grande majorité les routes sans péage), découvrir de minuscules villages que je n’aurai jamais connu autrement, s’arrêter sur un joli bord de route, faire de la voiture une petite maison, chanter à tue-tête mille chansons de nos années adolescentes (big up Backstreet Boys, nos petits favoris du moment : EVERYBODYYYYYYAAAAAA YYYYEEEEEAAAAA).


Et bien sûr, refaire le monde derrière le volant, imaginer la vie dans 5, 10, 30 ou 50 ans, lister tous les endroits où l’on aimerait vivre, tous les métiers que l’on aimerait exercer, faire des plans sur la comète, essayer d’être réaliste puis se dire qu’on s’en fiche d’être réaliste parce que sinon, cette aventure-là, on ne la vivrait pas.


A bientôt sur la route !

  • Icône social Instagram
  • Facebook Social Icône